Le FBI signale de possibles protestations armées à l’approche de l’investiture de Joe Biden

Aux États-Unis, le FBI signale que des protestations armées pourraient avoir lieu dans l’ensemble du pays, alors que le président élu Joe Biden va prêter serment le 20 janvier.

Les médias américains ont rapporté lundi qu’un rapport interne du FBI signalait aux autorités compétentes la planification de manifestations armées du 16 au 20 janvier.

Le rapport indique que le FBI a été informé au sujet d’un groupe armé qui menace d’organiser un « énorme soulèvement » si le président Donald Trump devait quitter ses fonctions avant la fin de son mandat.

Depuis la prise d’assaut violente du Capitole mercredi dernier par des partisans de Donald Trump, la tension monte à Washington.

Des barrières de métal de plus de deux mètres de haut ont été installées autour du site de l’investiture. Près de 10 000 membres de la Garde nationale seront mobilisés dans la capitale d’ici la fin de la semaine.

La maire de Washington D.C. et les gouverneurs des États voisins du Maryland et de la Virginie ont publié ensemble un communiqué, dans lequel ils s’engagent à coopérer avec le gouvernement fédéral pour assurer la sécurité publique.

Ils exhortent la population à ne pas se rendre à Washington pour l’investiture, et à assister à l’événement virtuellement.