Le Japon envisage de généraliser l'état d'urgence

Le gouvernement japonais est prêt à généraliser l’état d'urgence pour endiguer la forte augmentation des contaminations au coronavirus.

La déclaration d’état d’urgence concerne actuellement Tokyo et trois préfectures voisines de la capitale. La mesure est entrée en vigueur vendredi dernier et le restera jusqu'au 7 février.

Le premier ministre, Suga Yoshihide, a évoqué la situation, dans la journée de mardi, avec les membres de la coalition au pouvoir.

« En dehors de la région de Tokyo ... les infections se propagent rapidement à Osaka et dans d'autres préfectures. Le gouvernement va réfléchir à l'inclusion de ces zones dans la procédure d'état d'urgence », a expliqué M. Suga.

Les préfectures d'Osaka, de Hyogo et de Kyoto devraient l’être dès mercredi. Le gouverneur de Tochigi a demandé que sa préfecture le soit aussi. Ses homologues d'Aichi et de Gifu prévoient de formuler des requêtes similaires.