Le gouvernement étend à trois autres préfectures l’état d’urgence

Le gouvernement japonais s’apprête à déclarer l’état d’urgence pour trois autres préfectures de l’ouest du Japon dès cette semaine. Tokyo et trois préfectures voisines sont déjà soumises à cette mesure.

Le premier ministre Suga Yoshihide a discuté lundi de la question avec le secrétaire général du Cabinet, Kato Katsunobu, et le ministre en charge de la lutte contre le coronavirus, Nishimura Yasutoshi.

Ils ont convenu d’entamer les préparatifs pour la publication d’une nouvelle déclaration, tout en suivant les avis des experts.

La rencontre a eu lieu après que les gouverneurs d’Osaka, de Hyogo et de Kyoto ont demandé samedi au gouvernement central d’étendre son état d’urgence pour couvrir leur région.

M. Suga a déclaré dans une émission de la NHK dimanche qu’il était conscient de la situation critique actuelle et du fait que le gouvernement était prêt à répondre chaque fois que cela serait nécessaire.

Le gouvernement devrait aussi envisager l’inclusion de deux préfectures du centre, Aichi et Gifu, dans celles visées par la mesure. Les deux gouverneurs envisagent de déposer une demande dès mardi.

Plus tôt lundi, M. Suga a rencontré des travailleurs du secteur de la santé des préfectures de Kanagawa et Tochigi.

Le docteur Ogura Takayuki, de l’hôpital Saiseikai Utsunomiya à Tochigi, a déclaré à la presse que le nombre de patients âgés souffrant du Covid-19 augmentait dans les banlieues. Il a ajouté que nombre d’entre eux étaient hospitalisés ou étaient tombés gravement malades.

Le docteur a indiqué avoir informé le premier ministre de cette situation grave.