Apple suspend l’application Parler dans sa boutique en ligne

La compagnie américaine des technologies de l’information Apple a annoncé la suspension de l’application du réseau social Parler, expliquant que le service n’avait pas pris les mesures adéquates pour prévenir la propagation de messages incitant à la violence.

Apple a annoncé dans une déclaration : « Nous avons toujours soutenu la diversité des opinions représentée dans l’App Store, mais il n’y a pas de place sur notre plateforme pour des menaces de violence et d’activités illégales. »

Il souligne également : « Parler n’a pas pris les mesures adéquates pour répondre à la prolifération de ces menaces posées à la sécurité des personnes. Nous avons suspendu Parler de l’App Store jusqu’à ce que ces problèmes soient résolus. »

L’importante compagnie de TI Google a aussi suspendu la distribution des applications de Parler, mentionnant la menace imminente qu’elles posaient à la société. La compagnie explique que les utilisateurs de Parler continuaient à poster des messages appelant à la violence.

Des médias locaux indiquent que Parler est utilisé par de nombreux conservateurs, dont des sympathisants du président Donald Trump.

Ils ajoutent que des messages étaient aussi échangés via le réseau social concernant l’irruption de mercredi dans le Capitole à Washington, un incident qui a fait cinq morts.