Hausse du chômage aux États-Unis

Le nombre de salariés des secteurs non-agricoles a chuté de 140 000 en décembre aux États-Unis par rapport au mois précédent. Il s’agit de la première baisse depuis avril.

Les chiffres, publiés vendredi par le ministère du Travail, indiquent des baisses importantes de l’emploi dans la restauration et le divertissement.

Des restrictions plus strictes imposées depuis le mois de novembre pour lutter contre la propagation du coronavirus, pourraient avoir provoqué davantage de licenciements.

Le taux de chômage de décembre reste toutefois inchangé à 6,7%. La stagnation témoigne d’un arrêt de la reprise observée pendant sept mois.

Le nombre de chômeurs s’établit à 10,7 millions. Plus d'un tiers sont sans travail depuis plus de six mois.