Les nations d'Asie du Sud-Est commencent la vaccination contre le coronavirus

Les pays d'Asie du Sud-Est s'activent pour se procurer et injecter les vaccins contre le coronavirus.

À Singapour, le premier ministre, Lee Hsien Loong, a reçu sa première injection vendredi. Il a exhorté la population à se faire vacciner pour endiguer la pandémie.

Singapour utilise depuis le mois de décembre le vaccin mis au point par le fabricant américain de médicaments Pfizer et l'allemand BioNTec.

Au Laos, où le nombre d'infections est de 41, le gouvernement a expliqué avoir vacciné une centaine de personnes, notamment du personnel médical, en novembre et décembre. Il n'a constaté aucun effet secondaire. Les vaccinations ont commencé après la fourniture par la Chine de 2000 doses du vaccin mis au point par le géant chinois de la pharmacie, Sinopharm.