Hongkong : nouvelle arrestation de Joshua Wong

La police de Hongkong a annoncé que deux personnes de plus ont été arrêtées pour soupçons de violation de la loi de sécurité nationale du territoire.

L’annonce a été faite jeudi. D’après certaines sources, les deux personnes arrêtées sont les activistes Joshua Wong et Tam Tak-chi, qui étaient déjà en détention au moment de leur arrestation. Ils sont accusés de subversion.

M. Wong est déjà en prison, il a été condamné le mois dernier pour incitation et participation à une manifestation devant le siège de la police en 2019. M. Tam est détenu après avoir été mis en examen pour plusieurs chefs d’ accusation.

D’après la police, ces dernières arrestations concernent un scrutin non officiel organisé par des militants prodémocratie pour choisir les candidats aux élections du Conseil législatif, qui devaient avoir lieu en septembre mais ont été reportées.

La police a arrêté 53 personnes pour les mêmes raisons mercredi.

La plupart d’entre elles ont été libérées entre jeudi soir et vendredi matin.

L’ancien membre du Conseil législatif, Raymond Chan Chi-chuen, a été libéré après 40h de détention.

M. Chan a déclaré que son arrestation est complètement absurde parce que lui, et d’autres, cherchaient à concourir aux élections, un droit protégé par la loi fondamentale qui sert de constitution de fait à Hongkong. Il a ajouté que le gouvernement mobilise toutes sortes de moyens pour réprimer l’opposition.

Pour les observateurs, et même pour certaines personnalités influentes qui sont en faveur de la Chine, il sera difficile de confirmer ces charges contre les militants.