Plusieurs responsables politiques aux États-Unis accusent Donald Trump suite au siège du Capitole

Plusieurs hauts dirigeants politiques aux États-Unis ont réclamé la destitution du président Donald Trump. Ils estiment qu’il porte la responsabilité des intrusions de ses partisans au sein du bâtiment du Capitole mercredi.

La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a déclaré jeudi : « le président des États-Unis a incité une insurrection armée contre l’Amérique ».

Elle a demandé au vice-président Mike Pence de faire usage du 25ème amendement pour démettre M. Trump de ses fonctions. Elle a également suggéré que le Congrès se réunisse pour destituer le président si M. Pence et le cabinet refusent d’agir.

Les partisans de M. Trump ont envahi le Capitole mercredi et ont perturbé la session conjointe du Congrès certifiant la victoire électorale du président élu Joe Biden.

Une femme a été tuée par un tir de policier. 68 personnes ont été arrêtées.

Certains gouverneurs et parlementaires républicains réclament eux aussi la mise à pied de Donald Trump. Son mandat arrive à son terme dans moins de deux semaines.