Le Keidanren veut promouvoir le télétravail

Le chef de la plus grande fédération patronale japonaise annonce que son organisation va encourager les entreprises à promouvoir toujours plus le télétravail, dans le contexte de la nouvelle déclaration d’état d’urgence.

Le président du Keidanren a publié un communiqué jeudi après la déclaration par le gouvernement de l’état d’urgence à Tokyo et dans trois préfectures voisines.

M. Nakanishi Hiroaki a considéré que le gouvernement avait pris une décision difficile pour la deuxième fois compte tenu de l’augmentation des contaminations au coronavirus, et avait pris en considération l’avis des experts, du personnel de santé et des gouverneurs concernés.

Il a affirmé que le Keidanren s’assurerait que toutes les entreprises prendront des mesures de prévention strictes, comme se laver les mains, porter des masques et éviter les lieux clos, les foules et les environnements où les contacts sont étroits.

Il a aussi annoncé que la fédération va demander aux entreprises de faire plus d’efforts pour mettre en place le télétravail.