Plus de 80 000 emplois perdus au Japon à cause de la pandémie

Le ministère japonais du Travail du Japon a annoncé que plus de 80 000 emplois avaient été détruits à cause de la pandémie de coronavirus.

Entre la fin du mois de janvier 2020 et mercredi, près de 80 100 personnes se sont retrouvées au chômage ou le seront bientôt.

Ce chiffre pourrait être sous-estimé car les données du ministère ne comptabilisent que les cas enregistrés auprès des services du travail et des centres publics pour l’emploi.

Le 25 décembre, près de 17 000 personnes avaient perdu leur emploi dans l’industrie, 11 000 dans la restauration, un peu plus de 10 000 dans le commerce de détail et 9 600 dans l'hôtellerie.

Les syndicats redoutent de nouvelles pertes de postes avec la proclamation jeudi de l’état d'urgence à Tokyo et dans les préfectures voisines.

Le ministère exhorte les entreprises à demander des aides gouvernementales d'urgence pour sauver des emplois.