Records de faillites de pubs et de restaurants au Japon

Le centre privé d’analyses sur le crédit, Teikoku Databank, révèle que le nombre de pubs et de restaurants ayant fait faillite en 2020 a atteint un niveau record en raison de la pandémie.

D'après le centre, 780 entreprises ayant accumulé au moins 97 000 dollars de dettes, ont fait faillite ou ont entamé des procédures de mise en liquidation. Les débits de boissons sont les plus nombreux. Ils représentent près d'un quart du total.

La situation devrait s’aggraver avec la déclaration de l’état d’urgence pour Tokyo et trois préfectures voisines. Les restaurateurs et tenanciers de bars vont être invités à raccourcir leurs heures d'ouverture.

D’après Akama Yuya, chercheur de Teikoku Databank, de nombreux acteurs du secteur affirment avoir presque atteint leurs limites ou considèrent que la situation est devenue financièrement impossible. Selon l’analyste, de nombreux rapports récents signalent des retards de paiement. D’autres d'entreprises pourraient faire faillite si l’incertitude persiste.