Hongkong : l’opposition condamne les arrestations de 53 militants prodémocratie

À Hongkong, les leaders de l’opposition ont condamné les arrestations de 53 militants prodémocratie accusés d’avoir violé la loi sur la sécurité nationale du territoire.

Les 53 personnes ont été arrêtées mercredi pour subversion liée à des primaires non officielles organisées par des militants prodémocratie pour choisir des candidats à une élection au Conseil législatif qui devait avoir lieu en septembre, mais qui a été repoussée.

Selon des groupes prodémocratie, parmi les personnes arrêtées figurent Wu Chi Wai, un ancien membre du Conseil législatif et ex-président du Parti démocratique.

Le bureau de Pékin à Hongkong a annoncé l’arrestation de Benny Tai, professeur associé à l’université de Hongkong et l’un des organisateurs des primaires non officielles.

Le président du Parti démocratique Lo Kin-hei a fait savoir à la presse jeudi que le gouvernement avait décidé de ne pas écouter les citoyens mais de plutôt utiliser « une loi draconienne pour prendre sa revanche sur des dirigeants politiques soutenus par les citoyens ». Les personnes arrêtées incluent sept membres du Parti démocratique.

Raphael Wong, qui dirige un groupe prodémocratie, a déclaré à la presse que les membres du groupe doivent protester à un moment où de nombreux citoyens sont en colère et se sentent blessés.