L’Arabie saoudite et ses alliés rétablissent leurs relations diplomatiques avec le Qatar

L’Arabie saoudite a annoncé qu’elle avait convenu avec trois autres nations arabes qu’elle allait rétablir ses relations diplomatiques avec le Qatar.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal Ben Farhan, a fait cette annonce mardi après une rencontre du Conseil de coopération du Golfe à Al-Ula dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite.

L’émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, était invité à la rencontre. Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, l’a accueilli à son arrivée à l’aéroport.

L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Barheïn et l’Égypte avaient rompu leurs liens avec le Qatar en 2017, évoquant la relation étroite du pays avec le rival régional, l’Iran. Ils avaient interrompu la circulation des personnes et des biens pour pousser le Qatar à modifier sa politique étrangère. Ils avaient demandé que le pays réduise ses relations diplomatiques avec l’Iran et la Turquie et ferme la chaîne de télévision Al Jazeera.

Mais le Qatar a refusé de se plier à ces exigences et a, au contraire, renforcé ses liens avec les deux pays.

Les États-Unis exhortaient les pays du Golfe à renouer avec le Qatar, afin de les unir et de construire un réseau anti-Iran.

Il reste à voir si le Qatar changera ou non ses liens avec Téhéran et améliorera ses relations avec les autres pays du Golfe comme l’espère Riyad.