Ouverture du premier Congrès du Parti des travailleurs en cinq ans

Les médias officiels nord-coréens ont annoncé l’ouverture mardi du Congrès du Parti des travailleurs au pouvoir.

C’est le premier rassemblement de ce type en cinq ans. L’attention se porte sur la direction qui sera donnée au pays dans des domaines tels que les programmes nucléaire et de développement de missiles.

L’évènement a lieu environ deux semaines avant la prestation de serment du président-élu américain Joe Biden.

Le quotidien du Parti des travailleurs, le Rodong Sinmun, a rapporté mercredi que le dirigeant Kim Jong-un avait inauguré par un discours l’ouverture du Congrès.

Dans son discours, M. Kim a reconnu qu’il y avait eu une stagnation de l’économie, précisant que le plan économique quinquennal qui devait arriver à son terme l’an dernier n’avait eu le succès escompté dans pratiquement aucun des secteurs.

Le Congrès devrait durer plusieurs jours.

Un nouveau plan économique quinquennal devrait être dévoilé pendant l’évènement. L’économie du pays a été durement affectée par les sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU et par la fermeture des frontières contre la pandémie de Covid-19.