Le Royaume-Uni refuse d’extrader Julian Assange vers les États-Unis

Au Royaume-Uni, un tribunal a refusé la demande d’extradition des États-Unis du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, pour avoir piraté des documents classifiés.

Le tribunal a indiqué lundi qu’une extradition vers les États-Unis risquerait de le pousser au suicide.

M. Assange a trouvé asile à l’ambassade d’Équateur à Londres pendant sept années. Il a été arrêté en 2019 et jugé coupable de ne pas s’être présenté au tribunal alors qu’il était en liberté provisoire dans une autre affaire. Il est maintenant incarcéré au Royaume-Uni.

Les partisans de M. Assange qui s’étaient rassemblés devant le tribunal ont applaudi le verdict.

Mais les États-Unis peuvent faire appel de la décision du tribunal britannique. La bataille se poursuivra probablement.