100 morts rapportés dans une attaque au Niger

Des officiels du gouvernement du Niger, un pays d’Afrique de l’Ouest, indique que des militants armés ont attaqué deux villages dans l’ouest du pays, tuant près de 100 personnes.

Selon eux, des djihadistes ont mené les attaques simultanément sur les deux villages samedi.

Le premier ministre Brigi Rafini a annoncé le bilan des morts lors d’un discours télévisé après s’être rendu sur place dimanche.

Les médias locaux rapportent que des dizaines d’hommes armés à moto ont attaqué au hasard des habitants dans les deux villages qui ne sont qu’à quelques kilomètres l’un de l’autre.

Ces attaques surviennent presqu’une semaine après l’élection présidentielle au Niger. Les mesures anti-extrémistes étaient un des principaux enjeux lors du vote du 27 décembre.

Le Niger est un des pays du Sahel, une région au sud du désert du Sahara. La zone connaît une ascension d’Al-Qaïda, des djihadistes de l’État islamique et d’autres groupes islamistes.

Les Nations Unies précisent que le bilan des victimes d’attaques terroristes est en augmentation au Sahel avec plus de 4000 morts en 2019.