Des anciens secrétaires américains à la Défense demandent à Donald Trump d'accepter les résultats

Dix anciens secrétaires américains à la Défense ont exhorté le président Donald Trump à accepter la victoire de son rival démocrate Joe Biden aux dernières élections présidentielles.

Le groupe a publié dimanche un communiqué conjoint dans un article d'opinion du Washington Post.

Le groupe est composé de Républicains et de Démocrates, dont le premier chef de la Défense du président actuel, James Mattis, son successeur, Mark Esper, ou encore Dick Cheney et Donald Rumsfeld.

« Des recomptes et des audits ont été menés. Les objections appropriées ont été réglées par les tribunaux » peut-on y lire. Le groupe a ajouté que le collège électoral avait voté et que le temps de la remise en question des résultats était révolu.

Les anciens secrétaires à la Défense ont également souligné que l'armée américaine n'était pas en position d'intervenir dans les résultats des élections, comme l'avaient indiqué des officiels de haut rang de la Défense.

Ils ont expliqué : « Les efforts pour impliquer les forces armées américaines afin de résoudre la question des élections nous amèneraient dans une zone dangereuse, illégale et inconstitutionnelle ». Ils soulignent le besoin d'une passation paisible du pouvoir.

Le mois dernier, des médias américains ont rapporté que Donald Trump et certains de ses conseillers avaient discuté de la possibilité d'imposer la loi martiale pour rejeter les résultats du vote de novembre.