La Bourse de New York radie trois entreprises chinoises de télécommunication

La Bourse de New York affirme qu'elle va entamer le processus de radiation de trois entreprises chinoises majeures de télécommunication afin de se conformer à la demande du président Donald Trump.

La bourse a annoncé que les actions de China Telecom, de China Mobile et de China Unicom seraient retirées des cotations d'ici le 11 janvier.

L'ordre, signé par le président en novembre, interdit les investissements américains dans des entreprises chinoises liées à l'Armée populaire de libération.

Le ministère chinois du Commerce a indiqué, dans un communiqué samedi, que l'utilisation du pouvoir de l'État contre des entreprises chinoises n'est pas conforme aux lois du marché.

Il a affirmé que la Chine allait prendre des contre-mesures nécessaires pour protéger les droits légitimes et les intérêts de ses entreprises.