L'opposition syrienne entend faire pression sur le gouvernement

En Syrie, la coalition de l’opposition syrienne va intensifier la pression sur le gouvernement, avec la coopération de la communauté internationale, pour faire avancer les discussions au sein d'une commission constitutionnelle.

En 2019, la commission constitutionnelle a été mise en place avec pour objectif de rédiger la nouvelle constitution syrienne. Cependant, les discussions sont restées au point mort. Le gouvernement n'a pas répondu aux appels de la coalition, qui exige la démission du président Bachar Al-Assad.

La Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution syrienne envoie des membres pour participer à la commission constitutionnelle. La vice-présidente de la coalition, Rouba Habboush, s'est entretenue avec la NHK à Istanbul, en Turquie.

Rouba Habboush a critiqué Bachar Al-Assad pour avoir programmé une élection présidentielle cette année, sans avoir fait avancer les négociations, et pour essayer de briguer un nouveau mandat de sept ans.