Le Japon va revoir son objectif à moyen terme de réduction des émissions de GES

Le gouvernement du Japon doit revoir en 2021 son objectif à moyen terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), aujourd’hui à 26% d'ici l'exercice 2030, par rapport aux niveaux de l'exercice 2013.

Il prévoit d'intensifier les efforts pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Il veut pour cela réfléchir aux mesures nécessaires et établir une feuille de route avec des décisions concrètes.

Le gouvernement espère fixer un objectif plus ambitieux. Il sera dévoilé cet automne avant d'être soumis aux Nations Unies, assorti de mesures spécifiques. Le but est d’annoncer le nouvel objectif lors de la conférence internationale COP 26 sur le changement climatique, prévue en novembre en Grande-Bretagne.

Plusieurs pays ont annoncé un objectif de neutralité carbone d'ici 2050. Ils revoient leurs objectifs de réduction à moyen terme, fixés pour 2030.

La Grande-Bretagne a annoncé en décembre qu'elle élevait à au moins 68% son objectif de réduction des émissions d'ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990. L'Union européenne a également relevé son objectif de réduction à 55% d'ici 2030, par rapport aux niveaux de 1990.