Les Japonais célèbrent le Nouvel An

Les Japonais célèbrent ce vendredi l’entrée dans la nouvelle année, dans un contexte de mesures renforcées pour prévenir la propagation du coronavirus.

De nombreuses personnes se sont rassemblées au cap Nosappu à Hokkaido, dans le nord du Japon, pour regarder le premier lever de soleil de 2021.

Un homme sur place a souligné : « Le soleil ne change pas d’année en année, peu importe ce qui se passe dans le monde. »

La pandémie a mis un frein à la coutume de se rendre au temple pendant la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Le temple Meiji Jingu à Tokyo a ouvert ses portes à 6 heures du matin. Les visiteurs portaient des masques et restaient à distance les uns des autres en attendant leur tour pour jeter des pièces dans la boîte à offrande.

Un homme a expliqué : « J’ai prié pour que la pandémie se calme, pour qu’on puisse de nouveau voir les gens. »

Les visiteurs peuvent acheter des amulettes et des porte-bonheur au temple, mais ils ne sont pas autorisés à les toucher avant l’achat.

Les grands magasins du pays entier se préparent à lancer les soldes spéciales du Nouvel An et leurs fameux « fukubukuro », ou sacs surprises. Pour éviter de former des foules, les sacs contenant de la nourriture seront vendus à un étage différent de celui dédié à l’alimentation.

Pour réduire davantage le nombre de visiteurs, certains magasins ont déjà mis en vente 70 % de leurs sacs surprises fin décembre.