Explosions à l’aéroport d’Aden dans le sud du Yémen

Au Yémen, au moins 15 personnes ont trouvé la mort après que de puissantes explosions se sont produites dans un aéroport du sud du pays, peu après l'atterrissage d'un avion transportant des ministres nouvellement nommés.

Une série d'explosions s’est produite à l'aéroport international d'Aden mercredi, quelques minutes après l'arrivée d'Arabie Saoudite des ministres.

Plusieurs représentants du gouvernement se trouvaient à l'aéroport au moment des explosions. Un porte-parole du gouvernement a déclaré à la NHK que le bilan était d’au moins 15 morts et de nombreux blessés.

Sur Twitter, le Comité international de la Croix-Rouge a déclaré que trois de ses membres figuraient parmi les victimes.

L'agence de presse Reuters a rapporté que des obus de mortier ont touché l'aéroport, précisant toutefois que la situation ne permettait pas pour l’heure de donner de plus amples informations.

Depuis plus de cinq ans, la guerre civile fait rage au Yémen, opposant le gouvernement du président Abd-Rabbu Mansour Hadi, soutenu par l'Arabie Saoudite, aux insurgés houthis soutenus par l'Iran. Le gouvernement a formé un nouveau cabinet ce mois-ci après être parvenu à une entente avec un important groupe séparatiste qui a coopéré avec le président Hadi dans la lutte contre les Houthis.

Le gouvernement yéménite redouble de vigilance, voyant dans ces explosions une menace contre ses ministres.