Brexit : un accord in extremis signé entre l’UE et le Royaume-Uni

La Grande-Bretagne s’apprête à entamer une nouvelle relation avec l'Union européenne, après que les parlementaires britanniques ont approuvé un projet de loi, qui prévoit un accord commercial post-Brexit qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain.

L'UE et le Royaume-Uni sont parvenus à un accord le 24 décembre, quelques jours seulement avant la sortie officielle de la Grande-Bretagne du bloc. L'accord a été signé par les dirigeants des deux parties mercredi.

« Le Brexit n'est pas une fin mais un début » a déclaré le premier ministre britannique Boris Johnson aux membres de la Chambre basse du Parlement réunis spécialement.

« Il est de notre responsabilité à tous de faire le meilleur usage possible des pouvoirs que nous récupérons » a-t-il ajouté.

Le parti travailliste, formation d’opposition, a soutenu le projet de loi, qui a été approuvé par la Chambre haute et la reine Elizabeth. Le texte est ainsi devenu loi.

L'UE autorisera l'accord à titre provisoire avant que le Parlement européen ne procède à un débat, au début de la nouvelle année.

Une approbation par le Parlement signifie qu'un Brexit sans accord a été évité à la dernière minute. Toutefois, une situation de chaos est à craindre à mesure que se préciseront les changements entraînés par la nouvelle relation entre les deux parties.