La Chine approuve pour la première fois un vaccin contre le Covid-19

Le gouvernement chinois a approuvé un vaccin contre le coronavirus, mis au point au niveau national. Le vaccin respecterait les normes de sûreté et son efficacité serait établie.

C'est la première fois que Pékin accorde une autorisation à un vaccin contre le Covid-19.

Chen Shifei, le commissaire adjoint de l'Administration nationale des produits médicaux, a déclaré aux journalistes jeudi que le vaccin avait été développé par l'Institut des produits biologiques de Pékin, une filiale du géant public de la pharmacie, Sinopharm.

L'approbation a été donnée à la condition que les essais cliniques se poursuivent, les données obtenues étant communiquées aux autorités.

Sinopharm aurait souligné que les essais cliniques à mi-parcours montraient que le vaccin était efficace à 79,34% et répondait aux exigences fixées par l'Organisation mondiale de la santé.

Les informations publiées par l'OMS montrent que le vaccin inactivé est administré par injection intramusculaire, comme d'autres vaccins déjà autorisés aux États-Unis et en Europe. Une deuxième injection doit être réalisée trois semaines après la première.

En juillet, le gouvernement chinois a commencé à administrer en urgence trois vaccins, dont celui de Sinopharm, aux professionnels de la santé et des transports.

Un haut responsable de la santé a expliqué aux journalistes que 4,5 millions de doses avaient déjà été administrées.

Le responsable a déclaré que moins de 0,1% des receveurs avaient développé une légère fièvre. Deux personnes vaccinées, sur un million, ont eu des réactions graves, allergiques notamment.

Pékin veut parvenir à l'immunité collective en étendant les vaccinations aux groupes à haut risque, en particulier les personnes âgées.