La pandémie affecte le traitement du cancer

Les médecins et les malades redoutent l'impact de la propagation du nouveau coronavirus sur le traitement du cancer.

Des professionnels de la santé, dont des médecins, ainsi que des personnes souffrant d’un cancer, ont fait part de leurs préoccupations lors d'un symposium organisé en ligne mercredi.

Saji Shigehira, directeur adjoint du centre hospitalier universitaire de Fukushima, a évoqué le lourd fardeau qui pèse sur les grands hôpitaux des zones rurales. D'après lui, les médecins et les infirmiers sont sous forte pression parce qu'ils doivent traiter les patients atteint du Covid-19 et du cancer, ainsi que les urgences.

Sakurai Naomi, qui a survécu à un cancer du sein et dirige le CSR Project, un groupe de soutien aux malades du cancer, a expliqué qu'une enquête a révélé qu'un cancéreux sur huit a dû modifier son traitement en raison de la pandémie. Près de 40% de ces personnes l’ont fait de leur propre initiative.

En réaction, les médecins s'inquiètent d’éventuels retards dans les diagnostics qui pourraient affecter le traitement des cancers à évolution rapide. Ils ont souligné la nécessité de promouvoir davantage la télémédecine.