La Chine et l’Union européenne concluent un accord de principe sur les investissements

La Chine et l’Union européenne ont conclu leurs négociations de principe de sept ans sur un accord d’investissements d’affaires.

Les leaders de Chine et de l’UE ont organisé une vidéoconférence mercredi et sont tombés d’accord sur un pacte ayant pour but de renforcer les investissements entre les deux pays.

Un des points centraux des discussions étaient la protection des travailleurs en Chine. Selon l’UE, la population dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang est soumise au travail forcé. L’UE exhorte la Chine à améliorer la situation.

Un autre point épineux abordé était une pratique chinoise selon laquelle les entreprises européennes sont obligées de transférer leur technologie en échange d’un accès au marché local.

L’UE a indiqué que la Chine avait convenu de parvenir à la ratification d’un traité international qui interdit le travail forcé et de faire des efforts dans le dossier du transfert forcé de technologie.

Selon l’UE, l’accord est le plus ambitieux que la Chine ait signé avec un pays tiers. Certains en Europe estiment cependant que l’engagement de la Chine envers la protection des travailleurs était inférieur aux exigences.