Cérémonie de fin d’année à la Bourse de Tokyo

Mercredi, la Bourse de Tokyo a célébré son dernier jour d’activités de l’année avec une cérémonie, alors que l’indice Nikkei se situait à son plus haut niveau en 31 ans.

La cérémonie a eu lieu avec moins de 10 % du nombre habituel de participants afin d’endiguer la propagation du coronavirus.

Kiyota Akira, le président du Japan Exchange Group, a fait un bilan de l’année 2020.

Selon lui, les acteurs du marché ont subi les conséquences de la pandémie, mais le marché a bénéficié d’une reprise en V et la Bourse est restée forte de façon générale.

Les présidents des entreprises nouvellement inscrites ont sonné la cloche à la Bourse.

L’événement s’est clôturé avec les applaudissements des participants.

Les cours des actions à la Bourse de Tokyo ont chuté en mars alors que le coronavirus se propageait. Mais en septembre, ils étaient de retour à leurs niveaux pré-pandémie, grâce à un assouplissement monétaire massif et des mesures de soutien économique.

Mercredi, l’indice Nikkei se situait à son plus haut niveau en 31 ans. Il a clôturé la journée à 27 444, le troisième plus haut niveau de la dernière journée de l’année jamais enregistré.

La différence entre les cours des actions les plus hauts et les plus bas en 2020 était d’environ 11 000 points, le deuxième écart le plus grand jamais enregistré .