Selon Nishimura Yasutoshi, un nouvel état d’urgence pourrait être envisagé au Japon

Le ministre nippon en charge de la réponse au coronavirus indique que le gouvernement pourrait envisager de déclarer un nouvel état d’urgence si le virus continue de se propager.

Le ministre japonais de la Revitalisation économique Nishimura Yasutoshi a fait ce commentaire mercredi sur Twitter. Il a expliqué qu’une telle décision pourrait être envisagée pour protéger la population et pour endiguer la propagation du virus à tout prix.

M. Nishimura a réitéré son appel aux habitants pour qu’ils passent les fêtes de fin d’année uniquement avec leurs familles.

Il a demandé aux personnes qui retournent dans leur ville natale dans les zones où le virus se propage, d’être prudentes lorsqu’elles se réunissent avec leurs parents âgés. Il leur a spécifiquement conseillé de les saluer à l’entrée des maisons sans y pénétrer.

M. Nishimura a aussi exhorté les habitants à éviter de se réunir avec des personnes qu’ils ne connaissent pas et à reporter leur visite annuelle au sanctuaire pendant les vacances de fin d’année.

Sur les réseaux sociaux, le docteur Kutsuna Satoshi du Centre national pour la santé et la médecine globales a indiqué qu’il y avait déjà eu un effondrement du système de service médical à Tokyo.

Le docteur a ajouté qu’une propagation du virus plus accrue rendrait impossible le fait de sauver des vies qui pourraient l’être en temps normal.