Les écoles japonaises vont s’engager dans la prévention des crimes sexuels

Le ministère japonais de l’Éducation envisage d’introduire dans les écoles des cours pour enseigner aux enfants la prévention des crimes sexuels.

Des officiels du ministère indiquent que les écoles n’ont pas fait de grands efforts pour sensibiliser les élèves aux crimes et abus sexuels. Ils font remarquer que les plus jeunes écoliers du primaire ne sont parfois même pas conscients d’être les victimes de tels abus. Grâce à ces cours, ils apprendront par exemple à ne pas exposer à d’autres personnes les parties du corps recouvertes par un maillot de bain.

Les cours destinés aux plus grands enseigneront les dangers liés aux réseaux sociaux. Pour les collégiens et les lycéens, des discussions sont prévues sur la violence dans les fréquentations, et ils seront informés des moyens d’éviter de devenir les victimes ou les auteurs de violences.

Le ministère envisage de lancer les premiers cours à titre expérimental dans quelques municipalités à partir du début de l’année scolaire qui commence en avril prochain.

Il souhaite que ces cours soient enseignés dans l’ensemble du pays en 2023, une fois que le matériel et les directives pédagogiques seront prêts.