Mise en place d’un service d’assistance pour les personnes ayant perdu leur emploi à cause de la pandémie

Une organisation réunissant notamment des avocats propose des consultations à Tokyo pour les personnes ayant perdu leur emploi ou une partie de leurs revenus à cause de la pandémie de coronavirus.

Les consultations ont débuté mardi à 10 heures dans le parc Okubo, situé dans le quartier animé de Kabukicho, dans l‘arrondissement de Shinjuku.

Des membres de l'Association japonaise des avocats spécialisés dans le droit du travail, et des représentants syndicaux sont disponibles pour offrir des conseils.

Parmi les personnes venues consulter, un quadragénaire a expliqué qu’il n’avait plus que 100 yens en poche. Il dort dans des cybercafés après avoir perdu son emploi dans une entreprise de construction.

Les organisateurs de l'événement proposent de l'aide pour obtenir un logement temporaire fourni par le gouvernement métropolitain de Tokyo. Ils fournissent également des repas et de l'argent pour les besoins du quotidien.

Une enquête gouvernementale a révélé que près de 80 000 personnes avaient perdu leur emploi à cause des conséquences économiques de la pandémie.

L'avocat Natsume Ichiro, l'un des organisateurs, a déclaré qu'il souhaitait que les gens passent la nouvelle année en toute sécurité grâce à leur soutien. M. Natsume a ajouté qu'il souhaitait que les gens n'hésitent pas à venir pour trouver un logement et un emploi.

Le service de consultation sera accessible mercredi 30 décembre et samedi 2 janvier, de 10 h à 17 h.

Une salle de réunion réservée aux femmes est également disponible, de même que des consultants pour les travailleurs étrangers.