L’ancien ministre des Transports Hata meurt victime du Covid-19

L’ancien ministre japonais des Transports Hata Yuichiro, décédé dimanche à l’âge de 53 ans, est le premier parlementaire en exercice dans le pays à être mort, victime du Covid-19.

M. Hata a développé de la fièvre jeudi et devait subir un test PCR dimanche, mais son état de santé s’est détérioré soudainement alors qu’il se rendait à l’hôpital, où son décès a été constaté.

Un test posthume a confirmé le fait qu’il avait été infecté par le coronavirus.

M. Hata a remporté sa première élection à la Chambre haute en 1999 après avoir été le secrétaire de son père, le feu premier ministre Hata Tsutomu.

Il a servi au poste de ministre des Transports en 2012, dans un gouvernement formé par le Parti démocrate du Japon comme s’appelait cette formation à l’époque.

En septembre de cette année, il est devenu secrétaire général à la Chambre haute de la principale formation d’opposition, le Parti démocrate constitutionnel.