Sept préfectures au niveau 4 au Japon

Les lits d'hôpitaux au Japon se remplissent, le nombre de cas d'infection au coronavirus étant de plus en plus important. Les lits dédiés aux patients les plus gravement atteints sont bientôt complets, particulièrement à Tokyo et à Osaka.

Un rapport du ministère de la Santé montre qu'à la date de mardi dernier, sept préfectures se trouvaient en niveau 4, soit le niveau le plus élevé possible.

Le niveau 4 est décidé lorsque le système de santé est sur le point de s'effondrer à cause d'une augmentation explosive des cas. Le taux d'occupation des lits est alors supérieur à 50 %.

Ce taux était le plus élevé dans la préfecture d'Osaka, avec 63,8 %. Suivent les préfectures de Hyogo, 61,9 %, Gunma, 61,8 %, Kochi, 59,5 %, Aichi, 55,5 %, Tokyo, 53,7 % et de Hokkaido, 51,1 %.

Le taux d'occupation, concernant les patients dans un état grave, était de 68,6 % à Tokyo, soit une augmentation de 2,2 % en sept jours. Il était de 64,5 % à Osaka, en hausse de 9,2 %.

Vingt-deux autres préfectures se trouvaient en niveau 3, ce qui signifie que le système de santé fait face à de possibles perturbations majeures.