Vladimir Poutine signe une loi qui garantit l’immunité présidentielle à vie

Le président russe Vladimir Poutine a signé un nouvelle loi qui garantit l’immunité à vie aux anciens présidents russes.

Le projet de loi, approuvé mardi par M. Poutine, protège à vie les anciens présidents face à de possibles responsabilités pénales et administratives. Ils ne pourront pas non plus être arrêtés ou subir une perquisition.

Avant cette loi, les anciens présidents n’étaient protégés des poursuites que pour les crimes commis pendant l’exercice de leur fonction.

Les anciens présidents peuvent toutefois perdre leur immunité s’ils sont accusés de crimes graves comme la trahison, et que les charges portées à leur encontre sont confirmées par le Parlement et les Cour Suprême et Constitutionnelle.

Cette nouvelle législation fait partie des amendements constitutionnels proposés par M. Poutine et approuvés au mois de juillet. Ces amendements incluent l’immunité des anciens présidents contre les poursuites judiciaires et permettent à M. Poutine de garder le pouvoir pour deux mandats de six ans.

Pour les observateurs, le président russe prépare, par ces dernières initiatives, son avenir une fois qu’il aura quitté ses fonctions.