Inculpation d’un ancien secrétaire d’Abe Shinzo

Les procureurs de Tokyo ont mis en accusation par procédure sommaire un secrétaire de l’ancien premier ministre Abe Shinzo pour violation de la loi sur le contrôle des fonds politiques impliquant le groupe de sympathisants du politicien.

Haikawa Hiroyuki est accusé de ne pas avoir déclaré des revenus et des dépenses s’élevant au total à environ 290 000 dollars, liés à des dîners organisés pour les partisans de M. Abe. Les soirées ont eu lieu à la veille de fêtes pour la célébration des cerisiers en fleurs, financées par le gouvernement, entre 2016 et 2019 alors que M. Abe exerçait ses fonctions.

M. Haikawa, en plus d’être le secrétaire de M. Abe, dirigeait le groupe de sympathisants qui organisait les soirées.

Ces dîners ont coûté plus de 200 000 dollars durant les cinq années précédant 2019. Le bureau de M. Abe aurait payé au moins 77 000 dollars de ce montant.

M. Haikawa était aussi chargé de la gestion des comptes du groupe de sympathisants jusqu’à 2016. Il aurait continué à superviser les comptes alors qu’il n’était plus officiellement chargé de cette tâche.

Lundi, les procureurs ont interrogé M. Abe sur une base volontaire. Ils ont décidé de ne pas inculper M. Abe, citant un manque de preuves qui leur permettraient de le tenir pénalement responsable.

L’ancien premier ministre a donné une conférence de presse jeudi soir. Au sujet des réponses qu’il a fournies au Parlement à ce sujet, il a expliqué qu’il avait l’impression d’avoir déclaré tout ce qu’il savait au moment dit. Malgré cela, a-t-il ajouté, certaines de ses déclarations se sont révélées contraires à la réalité. M. Abe a présenté ses excuses.