Le procureur général de la Corée du Sud fait appel de sa suspension

Le procureur général de Corée du Sud, Yoon Seok-youl, a fait appel d’une décision prise par une commission disciplinaire du ministère de la Justice le suspendant de ses fonctions pour une période de deux mois.

Le procureur Yoon a mené une enquête sur des soupçons de corruption impliquant le gouvernement du président Moon Jae-in. Il était en conflit avec la ministre de la Justice, Choo Mi-ae, à qui le président Moon avait confié la tâche de réformer le Parquet.

Le président Moon a formellement donné son accord à la suspension mercredi.

Un avocat représentant M. Yoon a déclaré jeudi que cette initiative était une atteinte à l’indépendance politique et à l’impartialité des procureurs.

Après la suspension le mois dernier de M. Yoon par la ministre Choo, le procureur général avait remporté une décision au tribunal annulant cette suspension et il avait repris ses fonctions.

C’est la première fois qu’un procureur général en Corée du Sud se voit ainsi pénalisé, et il est à craindre de l’effet que cela pourrait avoir sur les enquêtes visant l’administration du président Moon.