Un haut responsable américain appelle à davantage de coopération en matière de défense avec le Japon

Le secrétaire d'État adjoint américain Kurt Campbell a déclaré que son pays souhaitait intensifier sa coopération en matière de défense avec le Japon dans le cadre de « l'engagement bilatéral » avec ce pays asiatique.

M. Campbell s'est exprimé mercredi lors d’une interview accordée à la NHK à Washington.

Un sommet de l'OTAN s'y déroule actuellement. Le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande devraient le rejoindre en tant que pays partenaires.

M. Campbell a déclaré que son pays espère travailler plus étroitement avec les pays de la région indopacifique sur des défis tels que la cybersécurité et la désinformation. Il a également évoqué la coopération en matière de coproduction d'équipements.

M. Campbell a précisé que les États-Unis souhaitaient faire progresser la coopération non seulement dans le cadre de l’organisation des quatre pays, mais également dans l'engagement bilatéral avec le Japon.

Il a indiqué que les États-Unis et le Japon pourraient travailler plus étroitement sur les « équipements vitaux » et d'autres éléments de production commune.

Il a ajouté que les États-Unis souhaitaient approfondir les discussions sur la question lors d'une réunion dite « deux plus deux » avec le Japon, qui devrait se tenir plus tard ce mois-ci, avec la participation des chefs de la diplomatie et de la défense des deux parties.

Concernant la Chine, la Russie et la Corée du Nord, M. Campbell a déclaré : « Il est clair qu'elles cherchent à envoyer un signal indiquant qu'elles sont prêtes à résister aux efforts de l'OTAN et des pays alliés. »