Un dirigeant russe d'une entreprise d'Osaka arrêté pour exportations illégales présumées vers la Russie

La police japonaise a arrêté un ressortissant russe qui dirige une société commerciale, basée à Osaka, pour des exportations présumées illégales vers la Russie.

Andrey Sova, directeur représentant d'Astrade, âgé de 38 ans, est soupçonné d'avoir exporté des articles d'une valeur d'environ 250 000 dollars vers la Russie, en janvier 2023, en violation de la loi sur les transactions.

Les produits en question, dont un moteur de bateau et quatre jet-skis nautiques, auraient été exportés sans l'approbation du gouvernement.

Les exportations vers la Russie, notamment de moteurs de navires et de jet skis, sont interdites depuis le début de son invasion de l'Ukraine en février 2022, dans le cadre des sanctions économiques du Japon.

L'entreprise est soupçonnée d'avoir exporté les articles depuis un port d'Osaka, les expédiant via la Corée du Sud puis vers la Russie, et il a été confirmé qu'ils étaient arrivés dans un port de Vladivostok en février 2023.

Selon le ministère japonais du Commerce, les moteurs de navires et les jet-skis peuvent être convertis à un usage militaire.

La police enquête sur les détails.

Le suspect se serait abstenu de tout commentaire, affirmant qu'il s'adresserait aux enquêteurs après avoir consulté un avocat.