Honda va réduire de moitié sa capacité de production automobile en Thaïlande

Le groupe japonais Honda Motor a annoncé son intention de réduire sa capacité de production en Thaïlande de plus de 50 %.

Cette décision intervient alors que la concurrence féroce avec ses concurrents chinois oblige les constructeurs automobiles japonais à ajuster leurs stratégies.

Honda possède deux usines d'assemblage en Thaïlande. L'usine de Prachinburi continuera à fabriquer des voitures après l'année prochaine.

Mais l’entreprise affirme que l’usine d’Ayutthaya cessera d’assembler des véhicules d’ici la fin de 2025 et ne fabriquera ensuite que des pièces détachées.

Cette décision réduirait la capacité de production de Honda en Thaïlande de 270 000 véhicules par an à 120 000.

Les dirigeants de Honda affirment qu'ils ne prévoient pas de rebond des ventes.

Honda a commencé à fabriquer des automobiles en Thaïlande en 1992. Sa production annuelle a culminé en 2013 à plus de 270 000 véhicules. L’année dernière, ce chiffre était tombé à environ 140 000.

Les voitures japonaises représentent près de 80 % des ventes automobiles en Thaïlande. Mais les entreprises chinoises, dont le principal constructeur de véhicules électriques BYD, deviennent de plus en plus présentes dans le pays et grignotent la part de marché des constructeurs japonais.