Un tribunal russe ordonne l'arrestation de la veuve du défunt leader de l'opposition Alexeï Navalny

Un tribunal russe a ordonné l'arrestation de la veuve du défunt chef de l'opposition Alexeï Navalny, décédé en février dans une colonie pénitentiaire de l'Arctique.

Le tribunal de Moscou a annoncé mardi avoir ordonné l'arrestation par contumace de Ioulia Navalnaïa.

Le tribunal a accusé cette dernière d’être membre d’une communauté extrémiste et a ordonné sa détention pendant deux mois.

Mme Navalnaïa vit actuellement hors de Russie. Elle serait détenue par les autorités russes si elle retournait dans le pays ou si elle y était transférée.

L'équipe de soutien de son défunt mari est considérée comme un groupe extrémiste en Russie et y est interdite de toute activité.

Mme Navalnaïa a continué de critiquer l'administration du président russe Vladimir Poutine après la mort de son mari.

Mardi, elle a critiqué l'ordonnance du tribunal, qualifiant Vladimir Poutine de «â€¯meurtrier et criminel de guerre » sur la plateforme de réseaux sociaux X.

Elle a précisé qu'il méritait la prison et qu'il devait être détenu dans la même cellule de deux mètres sur trois dans laquelle il avait tué son mari.