Le Conseil de sécurité de l'ONU tient une réunion d'urgence après l'attaque de missile contre un hôpital pour enfants de Kyiv

Le Conseil de sécurité de l'ONU a convoqué une réunion d'urgence sur les dernières attaques de missiles russes en Ukraine. L'une des frappes de lundi a gravement endommagé un hôpital pour enfants à Kyiv.

La réunion s'est tenue mardi à la demande de la France et d'autres pays. La Russie assure la présidence du Conseil ce mois-ci.

Elle a commencé par un rapport en ligne de Volodymyr Zhovnir, le directeur de l'hôpital.

Il a déclaré que l'attaque aurait de graves conséquences à long terme sur les enfants ukrainiens ayant besoin de soins médicaux.

Les délégués de pays tels que les États-Unis et les pays européens ont condamné les attaques contre des hôpitaux, des écoles et d'autres établissements privés, les qualifiant de violation du droit international humanitaire.

L'ambassadrice américaine auprès de l'ONU, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré : « Le simple fait de prononcer cette phrase me fait froid dans le dos. La Russie a attaqué un hôpital pour enfants en plein jour, tuant et blessant des enfants. »

L'envoyé russe auprès de l'ONU, Vassily Nebenzia, a déclaré que son pays ne frappe pas de cibles civiles. Il a déclaré que les dégâts causés à l'hôpital pour enfants avaient été causés par un missile de défense aérienne ukrainien qui s'était égaré.