Le premier ministre indien Narendra Modi se rend en Russie pour une visite officielle

Le premier ministre indien Narendra Modi est arrivé en Russie lundi pour entamer une visite officielle de deux jours et renforcer les liens avec son partenaire de longue date. M. Modi va chercher un équilibre avec le président Vladimir Poutine.

Il s'agit de sa première visite officielle depuis l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes. L'Inde est déterminée à maintenir ses liens étroits avec la Russie malgré les pressions exercées par les pays occidentaux et leurs alliés. À son arrivée, M. Modi a tweeté : « Des liens plus forts entre nos nations profiteront grandement à nos peuples. »

M. Poutine a accueilli M. Modi pour des entretiens informels dans sa résidence près de Moscou. Leurs entretiens officiels auront lieu mardi et porteront notamment sur l'économie, l'énergie et la sécurité.

Les échanges commerciaux ont augmenté entre les deux pays et se sont élevés l'année dernière à environ 65 milliards de dollars. Toutefois, une grande partie de cette somme provient de la vente de pétrole russe qui fait l'objet de sanctions occidentales. Les responsables indiens affirment que Narendra Modi souhaite remédier à ce déséquilibre et augmenter les exportations.

La Russie est le plus grand fournisseur d'équipements militaires de l'Inde, et leurs liens étroits remontent à la guerre froide. Toutefois, le conflit en Ukraine a compliqué les relations et a poussé la Russie à se rapprocher du rival de l'Inde, la Chine.