Japon : des navires pourraient venir au secours des populations après les catastrophes

Le Japon envisage de mettre en place un système qui permettrait de proposer des services médicaux à bord de navires en mer en cas de catastrophe à grande échelle.

Le gouvernement souligne que pour se préparer à de tels cas d'urgence, il faut renforcer les structures en place en tenant compte des caractéristiques géographiques du pays et du fait qu'il est entouré par l'océan.

Le premier ministre Kishida Fumio a chargé les ministres concernés, lors de la première réunion du groupe de travail mardi, d'élaborer un plan détaillé d'ici la fin de l'année.

Des bateaux ont servi après le puissant tremblement de terre du 1er janvier sur la péninsule de Noto pour transporter des secours et héberger temporairement les sinistrés. Pour le premier ministre, ce type de secours doit devenir ordinaire.

Le système devrait entrer en vigueur au cours du prochain exercice fiscal qui débutera en avril 2025. Il pourrait s'appuyer sur des ferries du secteur privé.

Les discussions devraient aussi se poursuivre sur la possible utilisation de navires en cas d’épidémie de maladies infectieuses, et prendre en compte les leçons tirées de la pandémie de coronavirus.