Une série d'attaques russes fait 37 morts en Ukraine

L'armée russe a lancé une série d'attaques meurtrières à travers l'Ukraine. Un hôpital pour enfants à Kyiv a été gravement endommagé. Trente-sept personnes sont décédées.

Kyiv, mais aussi les régions orientales de Dnipropetrovsk et Donetsk ont ​​été durement frappées lundi.

Dans la capitale, des bâtiments, dont des immeubles résidentiels, ont été touchés par des missiles dans sept quartiers du centre-ville. Selon les autorités, 22 personnes sont décédées et plus de 70 autres sont blessées.

L'hôpital pour enfants Okhmatdyt de Kyiv a également été ciblé. Les services d'urgence ont indiqué que la frappe avait fait deux morts et plus de cinquante blessés.

Les services de sécurité ukrainiens affirment que la Russie a frappé l'hôpital avec un missile de croisière.

Un médecin qui se trouvait sur place a raconté à la NHK qu'il avait entendu une forte explosion et que des vitres brisées lui étaient presque tombées dessus. Son collègue médecin est décédé. Pour lui, cette attaque constitue un acte criminel grave.

Le ministère russe de la Défense a déclaré lundi sur les réseaux sociaux que les forces russes avaient frappé des installations de l'industrie militaire ukrainienne et des bases aériennes avec des armes de précision à longue portée. Le ministère a ajouté qu'il s'agissait d'une réaction aux tentatives de l'Ukraine d'attaquer des infrastructures énergétiques en Russie.

Trente des 38 missiles russes lancés ont été interceptés par l'armée de l'air.