Les Philippines et le Japon confirment leur coopération plus étroite en matière de sécurité

Les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des Philippines et du Japon ont convenu de coopérer plus étroitement pour faire face à la situation en mers de Chine orientale et méridionale. Ces discussions interviennent alors que la Chine s’affirme de plus en plus dans ces eaux.

Le chef de la diplomatie philippine, Enrique Manalo, et le chef de la défense, Gilberto Teodoro, ont tenu une réunion dite « deux plus deux » avec leurs homologues japonais, Kamikawa Yoko et Kihara Minoru, lundi à Manille.

Ils ont réaffirmé leur opposition aux tentatives unilatérales de modification par la force du statu quo dans les mers de Chine orientale et méridionale, en référence apparente au comportement de Pékin.

Le Japon a soutenu les efforts déployés par les Philippines pour résoudre pacifiquement les conflits en mer de Chine méridionale.

Lors d'une conférence de presse conjointe, le ministre philippin des Affaires étrangères, M. Manalo, a déclaré : « Nous réaffirmons notre objectif commun d'assurer la paix et la stabilité dans la région indopacifique, de promouvoir la croissance économique régionale et de relever les défis de plus en plus nombreux et complexes dans la région et au-delà. »

La ministre japonaise des Affaires étrangères, Mme Kamikawa, a indiqué : « Nous avons confirmé notre coopération pour maintenir et renforcer un ordre international libre et ouvert fondé sur l'État de droit, promouvoir la coopération en matière de défense et traiter des questions régionales et internationales. »