Le Japon et les Philippines signent un accord bilatéral de coopération en matière de sécurité

Le Japon et les Philippines ont signé un accord pour faciliter les exercices conjoints entre les Forces d'autodéfense japonaises et l'armée philippine, alors que la Chine se fait de plus en plus présente dans le domaine maritime.

Lundi, la ministre japonaise des Affaires étrangères Kamikawa Yoko et le secrétaire philippin à la Défense nationale Gilberto Teodoro ont signé un accord d'accès réciproque à Manille, en présence du président philippin Ferdinand Marcos Jr.

L'accord couvre des questions telles que la manipulation des armes et des munitions lors d'un entraînement conjoint, ainsi que le droit d'exercer sa juridiction en cas d'incidents ou d'accidents.

Le pacte s’appliquera également aux activités de secours en cas de catastrophe.

Les Philippines sont le troisième pays avec lequel le Japon a signé un tel pacte, après l'Australie et la Grande-Bretagne. Le Japon a également conclu un accord sur le statut des forces avec les États-Unis.

Tokyo et Manille espèrent renforcer la coopération bilatérale en matière de sécurité, alors qu'ils sont tous deux confrontés respectivement à l'augmentation des activités maritimes de Pékin dans les mers de Chine orientale et méridionale.