Le Japon déplore l'installation par la Chine d'une bouée au large de l'île d'Okinotorishima

Le gouvernement japonais a révélé que la Chine a installé en juin une bouée au large de l'île la plus méridionale de l'Archipel. Elle se trouve dans des eaux considérées comme libres mais toujours dans la zone du plateau continental du Japon.

Le secrétaire général du gouvernement, Hayashi Yoshimasa, a déclaré vendredi qu'il était regrettable que la Chine ait placé la bouée sans expliquer son choix ou ses projets.

D'après Tokyo, un navire de recherche maritime chinois a installé la bouée le mois dernier dans une zone de l'océan Pacifique, au sud de la grande île de Shikoku et au large de l'île la plus méridionale du Japon, Okinotorishima.

Le gouvernement indique que le Japon a suivi les mouvements du navire et a demandé à la partie chinoise de ne pas porter atteinte aux intérêts maritimes du Japon sur le plateau continental, même en haute mer.

Le gouvernement a également demandé à la Chine de détailler les objectifs de ses activités, mais la bouée a été installée sans aucune explication.

M. Hayashi a déclaré que le Japon avait appelé Pékin à faire preuve de transparence, tant dans ses explications que dans ses activités, étant donné que ses opérations navales suscitent des interrogations et des inquiétudes.

Il a ajouté que la partie chinoise avait répondu que la bouée était destinée à l'observation des tsunamis et qu'elle ne portait pas atteinte aux droits souverains du Japon sur le plateau continental.

M. Hayashi a déclaré que le gouvernement continuerait à collecter et analyser les informations sur cette question.