Le parti travailliste s'apprête à remporter une victoire écrasante aux élections britanniques

Partout au Royaume-Uni, les citoyens se rendent aux urnes. Ces derniers ont vu des électeurs d’ailleurs opter pour des formations de droite. Cependant, après 14 ans, les Britanniques devraient remplacer leur gouvernement conservateur au pouvoir.

Les candidats de 650 circonscriptions se présentent jeudi pour obtenir un siège à la Chambre des communes. Les membres du parti qui remportera 326 sièges gouverneront avec une majorité totale.

Les conservateurs au pouvoir promettent de réduire les impôts, de protéger les retraites et de réduire l’immigration. Ils ont fait adopter un projet de loi visant à envoyer au Rwanda les demandeurs d’asile entrant illégalement au Royaume-Uni. Ils ont déclaré qu'ils avaient encore un « travail urgent » à faire.

« Nous nous battrons pour chaque vote. Nous nous battrons pour nos valeurs. Et nous nous battrons pour notre vision de la Grande-Bretagne », a déclaré le premier ministre Rishi Sunak lors d'un rassemblement mercredi dans le Hampshire.

Le chef du Parti travailliste, Keir Starmer, a promis d'instaurer la stabilité économique et d'améliorer le système national de santé, notamment les délais d'attente pour les traitements. « Si vous voulez du changement, vous devez voter pour », a-t-il déclaré à ses partisans lors d'un rassemblement dans le Worcestershire.

La projection finale de YouGov suggère que les travaillistes obtiendront une majorité record avec 431 sièges et que les conservateurs en perdraient deux tiers, ce qui ne leur en laisserait que 102. M. Sunak pourrait même devenir le premier chef du gouvernement britannique à perdre son propre siège.