Au moins 37 personnes au Japon attaquées par des ours depuis avril

Les autorités japonaises affirment qu'au moins 37 personnes dans 16 départements ont été attaquées par des ours sauvages entre le mois d'avril et le 3 juillet et que deux d'entre elles ont été tuées.

Les autorités indiquent que 39 personnes ont été attaquées par des ours au cours de la même période de l'exercice 2023, lorsque le nombre d'attaques d'ours pour l'ensemble de l'année a atteint un niveau record.

Au cours de l'exercice 2017, 40 personnes ont été attaquées au cours de la même période.

Le nombre total devrait atteindre son pire niveau à ce jour au cours de l'année fiscale en cours, qui a débuté en avril.

Le professeur Koike Shinsuke, de l'école supérieure de l'Université d'agriculture et de technologie de Tokyo, affirme que la population d'ours sauvages devrait augmenter et que leurs zones d'habitat s'étendront probablement à long terme.