Manifestation massive contre l'extrême droite à Paris avant le second tour des élections de dimanche

Des milliers de manifestants se sont rassemblés à Paris pour exhorter les électeurs à empêcher les forces d'extrême droite de remporter le deuxième tour des élections législatives anticipées.

Le parti d'extrême droite du Rassemblement national et ses alliés sont arrivés en tête du premier tour des élections à l'Assemblée nationale dimanche dernier, avec plus de 30 % des voix.

Le second tour du scrutin aura lieu dimanche prochain dans les circonscriptions où il n'y a pas eu de victoire avec une majorité absolue au premier tour.

Des syndicats, des groupes de défense des droits de la personne et d'autres groupes ont organisé l'événement mercredi sur une place de la capitale française. Les participants comprenaient des acteurs, des universitaires et des musiciens.

« Il y a des moments dans l'histoire d'une nation où ses citoyens font des choix difficiles à inverser », a déclaré Annie Ernaux, lauréate du prix Nobel de littérature, ajoutant : « C'est dimanche prochain. »

La coalition de gauche, le Nouveau Front populaire, est arrivée en deuxième place au premier tour, suivie de la coalition au pouvoir dirigée par le président Emmanuel Macron en troisième position.

Certains candidats se sont retirés avant le second tour dimanche pour s'unir efficacement contre l'extrême droite. Toutefois, certains membres de la coalition au pouvoir ne perçoivent pas cette stratégie d’un bon œil.