Le premier ministre hongrois pro-russe se rend en Ukraine

Le premier ministre hongrois Viktor Orban a effectué mardi une visite surprise en Ukraine. C’est la première fois qu'il se rend à Kyiv depuis le début de l'invasion russe. Il a maintenu des liens avec le président russe Vladimir Poutine mais a adopté le rôle d’artisan de la paix.

M. Orban est arrivé un jour après que la Hongrie a pris la présidence tournante de l'Union européenne. Il a indiqué au président ukrainien Volodymyr Zelenskyy que la guerre était « le problème le plus important » du continent et il a plaidé en faveur d'un cessez-le-feu temporaire.

Il a déclaré : « La question de la paix n'est pas seulement primordiale pour l'Ukraine mais aussi pour l'Europe. Cette guerre dont vous souffrez affecte profondément la sécurité européenne. »

M. Orban a contrecarré les efforts des autres dirigeants européens pour fournir une aide à l’Ukraine. Cependant, M. Zelenskyy a précisé que la visite est une « indication claire » des priorités communes et qu'il est important pour tous les Européens que le soutien reste « suffisant » pour se défendre contre le « terrorisme russe ».

La Hongrie assurera la présidence de l’UE jusqu’en décembre et Viktor Orban a affirmé qu’il « rendrait à l’Europe sa grandeur ». Ce poste n'apporte toutefois que peu de pouvoir réel, et les responsables hongrois expliquent qu'ils agiront en tant que « négociateurs honnêtes ».